Collège au cinéma

LES ENFANTS LOUPS

Film d'animation de Mamoru Hosoda/ Japon/ 2012/ 1h57

En traitant de la thérianthropie, le réalisateur japonais propose un film qui s’intéresse à l’homme, l’animal, la nature et au temps qui passe. Rythmé par des séquences d’une beauté fulgurante, ce film, extrêmement métaphorique, offre de nombreuses pistes de travail, en particulier pour travailler sur les notions de « norme » et d’« exclusion ».

BLANCANIEVES

Drame de Pablo Berger/ Espagne/ 2012/ 1h49

Le conte Blanche Neige revisité sous la forme d’un film, moderne et baroque, muet en noir et blanc. Tout en étant très référencé (D.W. Griffith – Tod Browning – Buñuel - l’expressionnisme), c’est un mélodrame profondément ancré dans la culture et la société espagnoles, d’hier à aujourd’hui : la tauromachie, la musique, l’exagération des formes, la représentation des nains dans la peinture du siècle d’or, l’émancipation des femmes, la presse people …


COURTS-METRAGES : DES HOMMES ET DES BETES

Programme de courts métrages :Des hommes et des bêtes 

Chienne d’histoire, de Serge Avedikian (2008 - 14 min) dans lequel, via une métaphore sur l’éradication et la déportation de chiens, le réalisateur évoque le génocide arménien.

Les bêtes sauvages, d’Eléonore Saintagnan et Grégoire Motte (2015 - 35 min) Jouant sur la frontière entre la fiction et la réalité, les cinéastes évoquent la capacité des animaux à s’adapter dans un milieu hostile dans lequel ils ont été déplacés (des perruches à Bruxelles – des renards à la frontière franco-belge – des hippopotames en Colombie).

Peau de chat, de Joaquim Pedro de Andrade (1960 - 13 min) où le réalisateur brésilien, figure du Cinéma Novo, réalise, tout en réalisme poétique, un film sur les gamins des favellas qui descendent dans les quartiers riches de Rio pour enlever des chats dont la peau sert à fabriquer des tambours.
La queue de la souris, de Benjamin Renner (2012 - 5 min) qui fait écho à l’ensemble du programme (l’idée d’anthropomorphisme, de métaphore, la fable…)

 


KOKO LE GORILLE QUI PARLE

Documentaire de Barbet Shroeder/ France/ 1978/ 1h25

Film documentaire qui restitue une expérience entre un gorille de 7 ans et une psychologue qui lui apprend la langue des signes. Le réalisateur filme au plus près la communication qui s’établit entre la jeune femme et l’animal.